Course 3 - L’ondée clôt les débats


Nicolas Werver - Porsche 997 -
© O.Desdevises
Alors que les protagonistes font le choix d’opter pour de bons pneus, une ondée fait son apparition peu avant le départ des F3000 et vient sceller la victoire à Régal.

Face à la menace représentée par Petit, Schatz préfère mettre toutes les chances de son côté et vient aviser Régal qu’il opte pour les bons pneus, choix vers lequel le leader se tourne également mais à la vue de l’asphalte humide sur la ligne de départ, le lyonnais sait que son temps ne peut être battu et préfère économiser ses pneumatiques pendant que Petit parvient à récupérer la troisième place.
Etonnant en seconde montée, Reynaud l’est tout autant lors de cette ultime manche au cours de laquelle il sera le seul à passer sous la barre des 1’20’’ venant ainsi décrocher sa première victoire en CN 3L.

Face à la détermination dont fait preuve Cosson, Werver se voit poussé dans ses derniers retranchements et signe une amélioration qui lui confortera la victoire en GTTS. Même situation pour Mouche en groupe N où Cat est bien résolu à lui mener la vie dure, mais le jeune nivernais réédite le même scénario qu’à Hébécrevon et rend la victoire hors de portée du pilote de l’Ain.
Fritsch, Millet et Santarelli conservent l’avantage dans leur catégorie respective alors qu’en F2000 Le Bihan subit un retour foudroyant de Durassier et surtout de Nugue qui l’emporte au finish.

Fait marquant :
- En descendant au départ, Dosières est victime d’une casse mécanique qui immobilise la BMW en prégrille ce qui le contraint à renoncer à cette ultime manche.



Communiqué de presse FFSA