Bernard Desray Speaker à Saint Gouéno

1897 : sur la route qui mène de Nice à la Turbie, dans les Alpes Maritimes, naît une grande dame qui, 112 ans plus tard, fait concurrence à Jeanne Calment … La course de côte, car c’est d’elle qu’il s’agit se porte comme un charme, avec un championnat spécifique qui fête allègrement ses 42 ans d’existence de Pierre Maublanc, premier champion en 1967 à Lionel Regal , champion de France et d’Europe 2008...
La plus ancienne discipline du sport automobile se maintient contre vents et marées : les années passent mais elle garde son aura, ses « aficionados » et son attrait, fait de proximité, de convivialité et de rigueur. En effet, sprint absolu, dans des conditions à la fois variées et très techniques, la course de côte requiert de la part des pilotes qui s’y adonnent un engagement à 100% : une concentration totale , un sens aigu du pilotage et, tout simplement un courage qui force le respect…Des valeurs qui lui valent cette pérennité et la passion de ceux qui la vivent, qui la suivent, qui l’apprécient, voire même qui en font l’essentiel de leur vie sportive automobile.
Bien sûr, au fil des ans, nombre d’épreuves ont , hélas, disparu : parcours inadaptés ou vieillissants, parfois devenus dangereux ou obsolètes, contraintes économico-environnementales, autophobie ambiante…voire orchestrée : les raisons sont nombreuses, aussi, lorsque renaît une course de côte, alliant à la fois tradition, passé glorieux et modernité, il y a de quoi se réjouir surtout lorsque l’environnement politico économique voit dans cette renaissance un atout régional et local, : le retour , sur la scène sportive de la course de côte de Saint Gouéno en est le symbole. :grâce à des passionnés qui n’ont pas la mémoire sportive courte et à leur passion du sport automobile, ils participent ainsi à faire connaître et donner un « plus » économique, un week-end durant, à leur belle région des Côtes d’Armor…
Venez nombreux vibrer au passage des concurrents, ce week -end de Mai dans le fameux virage du Fer à Cheval qui, comme chacun sait, est un porte bonheur… Longue vie à la course de côte de Saint Gouéno car, comme le disait le grand Charles Faroux, inoubliable directeur de course des 24 heures du Mans : « La course est éternelle ! »

Bernard Desray
Speaker officiel du Championnat de France de la Montagne
sera présent à Saint Gouéno les 23 & 24 2009 pour vous faire partager sa passion