Course : Nicolas Schatz se joue de la pluie


Nicolas Schatz - Norma M20 FC BMW
La pluie a fait son apparition dès les premières heures du jour sur la région du Mené et s’est invitée tout au long de la journée. Des conditions climatiques qui ont contraint les pilotes à se transformer en véritables équilibristes de la route. A ce petit jeu, Nicolas Schatz a été le plus fort, et s’impose devant Sébastien Petit et son frère Geoffrey Schatz. Au sommet de la hiérarchie du classement Production, on retrouve des habitués du podium, avec Nicolas Werver, Francis Dosières et Christophe Poinsignon.

Championnat Sport :

Si Nicolas Schatz n’est pas parvenu à améliorer sur la dernière montée de course, son chrono réalisé sur la montée précédente (1’24’’515) lui permet de remporter à Saint-Gouëno son sixième succès consécutif sur l’épreuve bretonne. Sébastien Petit a bien tenté de détrôner le Champion de France, mais si le pilote CroisiEurope améliorait sur la dernière montée, sa prestation ne suffira pas à déloger Schatz de la plus haute marche du podium.

A l’issue de la deuxième montée, Geoffrey Schatz occupait la deuxième place mais restait sous la menace de ses poursuivants. Le jeune pilote d’Azé, reparti à l’attaque, était victime d’un tête-à-queue sur la troisième montée, et n’avait donc plus son destin entre les mains. Mais Cyrille Frantz partait à son tour à la faute au Fer à Cheval, stoppant sa Norma M20 FC, ce qui permet à Geoffrey Schatz de renouer avec le podium.

La confrontation entre David Guillaumard et Paul Buckingham pour la suprématie en F3 a tourné à l’avantage du Français. Guillaumard impose sa Dallara à la quatrième place, huit dixièmes devant son adversaire.

Au sixième rang, on retrouve la Norma M20 de Stéphane Krafft qui remporte le classement CN/2 devant la Norma de Jean-Pascal Delrosso et celle d’Anthony Le Beller. Au quatrième rang on retrouve la Tatuus de Jean-Jacques Maitre.

Onzième au général, Benjamin Vielmi termine en tête des CN/3 au volant de son Osella PA20. Il devance Martine Hubert dont la Norma pointe au quinzième rang.

En retrait à l’issue de la deuxième montée de course, Antoine Betzel n’a pas failli sur l’ultime confrontation. Le gendarme du Vaucluse remporte une nouvelle victoire en Formule Renault devant son équipier du Krafft Racing, Régis Tref. A la troisième place on retrouve Sarah Louvet. Sur une épreuve qu’elle découvrait, la jeune lyonnaise a amélioré nettement ses chronos tout au long du week-end.

Championnat Production :

Les concurrents du Championnat Production ont eux aussi amélioré leurs chronos au fil des montées, toutes disputées sur une route passablement détrempée. Des conditions qui n’ont pas perturbé Nicolas Werver, qui a su mettre en valeur ses qualités de pilotes, et la compétitivité de sa Porsche 997 Cup pour remporter à Saint-Gouëno son sixième succès de la saison en six courses.

La domination de Werver est assez nette puisque l’Alsacien devance la Mégane Trophy de Francis Dosières de quatre secondes et demie. Les épreuves se suivent et se ressemblent, une nouvelle fois le podium est complété par la Simca CG Turbo de Christophe Poinsignon qui remporte par la même occasion le classement FC. Christian Schmitter, cinquième au scratch, monte sur la troisième marche du podium du GTTS. Son frère Philippe, en proie à des problèmes d’embrayage sur sa Mégane Trophy, n’a pas été en mesure de prendre part à la dernière montée et se classe finalement au dix-huitième rang.

Quatrième au scratch, Pierre Courroye remporte un nouveau succès en GT de Série en devançant deux autres Porsche : La Cayman de Michel Lamiscarre et la 996 de Rémi Courtois, qui ne sont séparées que de 144 millièmes de secondes.

La lutte pour la victoire en groupe A fut tout autant disputée, et voit la victoire de Geoffrey Bouhin au volant de sa Seat Léon Supercopa. Dans la lutte au championnat, malgré sa méconnaissance du terrain, Guillaume Plan a su tirer profit des quatre roues motrices de sa Mitsubishi Lancer sous la pluie, pour finalement devancer la Seat Léon Supercopa de Ronald Garces de 53 millièmes de secondes.

A l’issue de la deuxième montée de course, Bertrand Simonin devançait Pascal Cat. La victoire en groupe N allait se jouer sur l’ultime montée. Mais Pascal Cat a eu quelques soucis à entrer dans la course sur cet ultime run. De son côté, Bertrand Simonin améliorait son chrono pour imposer sa BMW M3 devant celle de son habituel rival.

Du côté du F2000, la victoire de Sébastien Lemaire est bien plus nette, la BMW 318 TI Compact du pilote audois devance la Peugeot 306 de Jean Turnel de plus de trois secondes.

Championnat VHC

Comme leurs homologues du Championnat de France, la dizaine de pilotes engagés en Véhicules Historiques de Compétition dans le cadre de cette 32ème édition de la Course de Côte de Saint Gouëno, ont dû composer avec la pluie.

Ces intempéries n’ont pas empêché les concurrents de se livrer à de belles empoignades d’où le Britannique Greg Guille sort vainqueur au volant de sa Van Diemen RF82. C’est en effet lui qui signe le meilleur temps au scratch devant les Alpine A110 de Luc Stockli et Philippe Brebant.

Seul concurrent engagé en groupe 1, Jean Debaude impose sa Chrysler Hemicuda dans la catégorie. Daniel Louis, tout aussi esseulé en groupe 2 l’emporte au volant de sa Volvo 122S. Le groupe 3 connait le même scénario, avec un seul concurrent engagé, en l’occurrence Fernand Santarelli (Porsche 930 Turbo). Le groupe 5 revient à la Jide Original de Gabriel Lejeune, le Languedocien étant lui aussi seul représentant de son groupe.

C’est une nouvelle fois le groupe 4 qui fut le plus disputé. Les Alpine dominent la série avec aux trois premières places les A110 de Luc Stockli, Philippe Brebant et Jean-Claude Demessine. Suivent la Porsche 911 de Roger Guelpa et la MG B GT de Michel Ritzenthaler.

Pour ce qui est du groupe 8/9, la Van Diemen de Greg Guille devance la Martini MK32 de Roger-Serge Toupence.

Classement Sport :

1.N.Schatz (Norma M20 FC) 1’24’’215 – 2.S.Petit (Norma M20 FC) à 4’’380 – 3.G.Schatz (Reynard 95 D) à 07’’719 – 4.D.Guillaumard (Dallara F307) à 8’’233 – 5.P.Buckingham (Dallara F305) à 9’’003 – 6.S.Krafft (Norma M20 FC) à 10’’061 – 7.C.Frantz (Norma M20 FC) à 10’’061 – 8.J-P.Delrosso (Norma M20 FC) à 12’’143 – 9.A.Le Beller (Norma M20 FC) à 12’’340 – 10.J-J.Maitre (Tatuus PY12) à 13’’821.

Classement Production :

1.N.Werver (Porsche 997 Cup) 1’36’’504 – 2.F.Dosières (Mégane Trophy) à 4’’506 – 3.C.Poinsignon (Simca CG Turbo) à 5’’269 – 4.P.Courroye (Porsche 997 GT2) à 5’’353 – 5.C.Schmitter (Porsche 997 GTTS) à 5’’640 – 6.G.Bouhin (Seat Léon Supercopa) à 5’’886 – 7.G.Plan (Mitsubishi Lancer) à 6’’705 – 8.R.Garces (Seat Léon SC) à 6’’758 – 9.S.Lemaire (BMW 318 TI Compact) à 7’’339 – 10.B.Simonin (BMW M3) à 8’’792.



Communiqué de presse FFSA/CFM Challenge

Photos