Echappement - Juillet 2010

Compte Tours - Juillet 2010

Hebdomadaire d'Armor 11-06-10

Ouest France 10-06-2010

Ouest France 09-06-2010

Ouest France 07-06-2010

Ouest France 06-06-2010

Ouest France 05-06-2010

Ouest France 04-06-2010

Ouest France 03-06-2010

Ouest France 02-06-2010

Ouest France 01-06-2010

Ouest France 29-05-2010

Hebdomadaire d'Armor 28-05-10

Ouest France 17-05-2010

Championnat de France automobile de montagne


À trois semaines du coup d'envoi, les bénévoles du Clap gouénovais sont fins prêts pour accueillir la 6 e épreuve du championnat de France automobile de la montagne. Vendredi soir, ils n'étaient pas moins d'une cinquantaine, réunis pour revoir tous les points importants de l'organisation. À chaque responsable son poste : accueil des pilotes, signalétique, sécurité, restauration et festivités organisées en marge de la course de côte (repas, concerts, etc.).
Par ailleurs, le Clap gouénovais participe à l'opération intitulée « J'ai 20 ans en 2010 », mis en place par le conseil général pour fêter le vingtième anniversaire des Côtes-d'Armor. À cette occasion seront offertes 1 000 entrées à la course de côte et aux deux concerts du Festival déjanté, le vendredi et le samedi soir.
Les jeunes nés en 1990 peuvent en faire la demande sur papier libre, en indiquant leurs coordonnées postales (courriel et numéro de téléphone) et en joignant une copie de leur pièce d'identité. Le tout doit être adressé au conseil général : Opération j'ai 20 ans en 2010, 9, place du Général-de-Gaulle, à Saint-Brieuc. Tél. 0 810 810 222.
Championnat de France auto les 5 et 6 juin. Entrées : 5 € le samedi, 10 € le dimanche. Forfait week-end course : 10 € ou 8 € sur réservation ; 15 € le Pass week-end (course et concerts) ou 12 € sur réservation. Gratuit pour les - de 16 ans ; 5 € le concert.

Ouest France 05-05-2010

Priorité à la sécurité


Vendredi soir, les organisateurs de la course de côte ont fait le point sur les moyens de sécurité à mettre en place pour le week-end sportif des 5 et 6 juin. À cinq semaines de l'événement, la mobilisation est très forte tant du côté des officiels que des bénévoles. Tout est pensé pour garantir la sécurité des participants comme des spectateurs : signalisation renforcée des zones dangereuses, gestion du public dans les points stratégiques, présence sur le circuit de 48 commissaires spécialisés et de 14 commissaires anglais...
Cette épreuve, 6 e au calendrier du championnat de France de la montagne, devrait accueillir près de 140 pilotes automobiles, les meilleurs de l'hexagone.
Prochaine réunion : vendredi 14 mai à 20 h 30, salle du Clap.

Ouest France 25-03-2010

Festival déjanté les 4 et 5 juin : six groupes au programme


La 5 e édition du Festival déjanté, organisé en marge de la course de côte automobile les 4, 5 et 6 juin prochains, est un événement musical à ne manquer sous aucun prétexte.
Bien rodé pendant 4 ans, ce festival a pris de l'ampleur tant en terme d'organisation que de programmation. Il faut dire que Matthieu Mouésan, Fabrice Pitel et Vincent Ronxin, les principaux organisateurs de cette manifestation, ont de l'expérience. Dans les années 1990, ils faisaient déjà partie de l'organisation du Festival des Tertres.
Ambiance rock et folk le vendredi
La programmation 2010 s'annonce rock et folk, avec des invités de prestige, comme les Rattle'N Rell qui avaient fait en 1992, les plus belles heures du festival des Tertres. Séparés pendant 15 ans, les musiciens ont décidé de rejouer ensemble en 2009 pour le festival irlandais à Manchester. Ce fut un véritable succès. Restés en relation avec les organisateurs gouénovais, ils ont accepté de revenir en Bretagne. Ils seront donc sur scène le vendredi soir, pour le dernier concert de leur carrière. En première partie, Les Fritters, quatre jeunes musiciens du Mené, se produiront pour la première fois en public. Ils seront suivis par Les Ménettous, le groupe local de musique traditionnelle.
Un samedi pop et rock
L'ambiance du samedi soir sera pop et rock avec Lys, un groupe rennais en pleine ascension. Le quatuor caennais Kim Novak, en passe de devenir la plus belle surprise de la scène musicale nationale, montera aussi sur scène. Enfin, les trois Guingampais de The Craftmen Club, dont la renommée scénique n'est plus à faire, seront également présents.
Opération Eco-verre
Sensibles au développement durable et au recyclage, les organisateurs innovent cette année en proposant aux festivaliers des verres consignés. C'est l'opération Eco-verre : le gobelet, décoré à l'image de l'affiche, sera vendu 1 €. Le consommateur paiera la boisson de son choix et une fois consommée, il pourra soit ramener le verre au bar et la consigne lui sera rendue, ou le conserver en souvenir.
Vendredi 4 et samedi 5 juin, le vendredi, dès 19 h la formation Tchiki Fonk (funky fanfare) ouvrira le Festival déjanté, en déambulant dans le bourg. Les concerts débuteront à 21 h, le vendredi et le samedi, à la salle des fêtes. Entrée : 5 € par soir ou 15 € le pass week-end (course de la côte et Festival déjanté).

Ouest France 19-01-2010

Roselyne Bachelot : sports et santé, deux sujets abordés


Lundi après-midi, la municipalité gouénovaise a accueilli Roselyne Bachelot, ministre des Sports et de la Santé dans une ambiance conviviale. Sur le parking de la salle des fêtes, le décor était planté avec des voitures sportives d'hier et d'aujourd'hui : Enzo Ferrari, Porsche et Panhard...
Dès son arrivée, très détendue, Mme Bachelot est allée spontanément à la rencontre de la population et des enfants des écoles qui l'attendaient. Ces derniers lui ont offert un bouquet de fleurs et un album de dessins en guise de bienvenue. Le maire, Jacky Aignel s'est félicité d'accueillir pour la première fois dans l'histoire de la commune un ministre en fonction.
Il a évoqué plusieurs sujets au ministre des Sports : la course de côte et son évolution en championnat de France de la montagne. Il a ensuite abordé avec la ministre de la Santé les projets novateurs communautaires concrétisés ou à entreprendre : l'implantation des maisons de santé sur le territoire, l'unité d'accueil Alzheimer et les problématiques d'énergies renouvelables.
A ces évocations, la ministre a affirmé son soutien ainsi que celui des différentes instances, à différents niveaux, qu'ils soient financiers ou de conseils. Elle a ensuite été invitée à visionner un documentaire sur la dernière course de côte. En même temps, Olivier Henry, le président du CLAP (Culture, loisirs, animations du pays gouénovais), évoquait l'organisation de l'épreuve et sa logistique. Roger Georges et Jean-Pierre Allain, deux protagonistes à l'origine de la course de côte, ont retracé l'historique. Avant son départ pour Loudéac, la ministre a signé le livre d'Or de la commune, remerciant par la même occasion le député, Marc Le Fur, à l'initiative de cette visite.

Télégramme 19-01-2010

Saint-Gouéno. La course de côte a la cote

Le déplacement de la ministre des Sports dans la petite commune de Saint-Gouéno célèbre le retour en championnat de France de la célèbre course de côte.

Pour rendre hommage à l'opiniâtreté d'un pays qui refuse le déclin et la désertification, Roselyne Bachelot a pris un train de sénateur hier après midi. La ministre a, en effet, passé un long moment à Saint-Gouéno. Et le Mené le lui a bien rendu. Plus de 200 personnes sont venues à sa rencontre, soit le tiers de la population de la commune. Bien entendu, en de tels lieux chargés d'exploits, il était difficile, pour la ministre des Sports de ne pas parler de sport automobile. Et, plus particulièrement de la course de côte qui vient de réintégrer le championnat.

«Tournée vers l'auto»

Jean-Pierre Allain, président départemental de l'Automobile club de l'Ouest et découvreur du fameux circuit routier, qui porte désormais son nom, n'a pas manqué d'en retracer l'historique (*). Mais aussi de replacer cet événement sportif dans le cadre «d'un département résolument tourné vers l'automobile, notamment au travers de l'lSTA de Ploufragan».

Rendez-vous le 5juin

Jacky Aignel, maire, et OlivierHenry, adjoint, mais aussi président du Clap gouénovais-Ecurie du Mené, voient dans ce déplacement d'un représentant du gouvernement «la reconnaissance des efforts de longue haleine d'une région rurale, sevrée de sport automobile, pour se hisser à nouveau au plus haut niveau... Le fait que la ministre des Sports vienne nous voir prouve qu'on est dans le vrai. Beaucoup s'interrogent sur notre accession rapide en championnat de France et se posent des questions sur notre capacité à gérer un tel événement. Cette reconnaissance officielle coupe court à toutes les interrogations», souligne Olivier Henry. Désormais, la course est lancée à plein régime. D'ici au week-end des 5 et 6juin, des barrières de sécurité et des bandes blanches devront être installées sur les 3,2km du mythique parcours.

* Née en 1969, la course de côte accède très rapidement au championnat de France, son tracé très typé attirant les ténors de «la montagne». Interrompue en 1985, l'épreuve est relancée en 2003 par l'Écurie du Mené, avec l'aide de l'Armor Trophée Automobile (véhicules historiques) d'Hervé Hardel. Après deux éditions en régional et deux en national, elle réintègre le championnat de France en 2010.

Télégramme 18-01-2010

Saint-Gouéno - Roselyne Bachelot a la cote

Elle ne sera restée sur place qu'une grosse demi-heure, mais, sans conteste, la star de Saint-Gouéno en ce milieu d'après-midi, c'était Roselyne Bachelot. La ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, faisait un passage par la petite commune costarmoricaine pour y rencontrer la population et les organisateur de la célèbre course de côte prévue en juin.
La ministre a été accueillie sous des applaudissements nourris par plus 200 personnes - soit près du tiers des habitants ! -, dont beaucoup d'écoliers.
Pas de balade en Porsche
Un regret cependant pour les organisateurs de la course de côte, Roselyne Bachelot n'a pas pris le temps de faire un tour en Porsche ou en Ferrari comme l'avaient prévu les organisateurs... Une prochaine fois peut-être. Avant de reprendre la route vers 16 h, Roselyne Bachelot a chaleureusement salué la population, lançant des baisers depuis sa voiture.

Les photos et vidéos de sa visite dans les rubriques adéquates

Ouest France 15-01-2010

Roselyne Bachelot rencontre les organisateurs de la course

Cinq ans après avoir relancé la course de côte de Saint-Gouéno, jadis inscrite au plus haut niveau, les organisateurs ont reçu par la FFSA (Fédération française du sport automobile), un nouveau défi pour 2010 : l'organisation d'une manche du Championnat de France de la Montagne.
Le samedi 5 et le dimanche 6 juin, les bénévoles du Clap (culture, loisirs, animations du Pays Gouénovais) auront à coeur de faire encore mieux que les années passées : prouver qu'ils méritaient bien cette manche de championnat, après le succès de l'édition 2007 qui accueillait la finale de la Coupe de France de la discipline. Lundi prochain, dans le cadre d'une de ses nombreuses visites ministérielles en province, Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports, viendra à leur rencontre.
500 bénévoles investis dans l'organisation
Pour les responsables de l'association : le président, Olivier Henry et le vice-président, Gilles Aignel, cette visite est une reconnaissance du travail associatif fourni par toute l'équipe du CLAP. « C'est un coup de projecteur sur l'épreuve qui met en lumière l'accession au championnat de France, mais aussi tout l'investissement des 500 bénévoles depuis 6 ans, et particulièrement sur les trois dernières années d'épreuves Nationales » Née en 1969, et après avoir connu une période faste de championnats de France et d'Europe dans les années 80, la course de côte retrouve quarante ans après son lustre d'antan. Pour Jacky Aignel, maire de la commune et second vice-président du CLAP « Cette réussite est collective. Elle est due à l'engagement des bénévoles, des partenaires privés et institutionnels (communauté de communes, conseil général et régional) qui se sont tous impliqués pour ramener cet événement au plus haut niveau. Elle démontre une nouvelle fois, que pour une petite commune rurale comme la nôtre, la volonté, l'énergie et la persévérance permettent de faire beaucoup et avec peu de moyens. »
Saint-Gouéno en quelques chiffres : 700 habitants à l'année, 500 bénévoles investis dans l'organisation de la course de côte, 150 pilotes engagés et 13 000 spectateurs sur le week-end. Roselyne Bachelot est attendue lundi 18 janvier, à partir de 15 h, à la salle des fêtes. Toute la population est invitée. Une petite réception, composée de produits du terroir, sera offerte.

Courier Indépendant 6-11-09

Télégramme 31-10-09

Ouest France 31 - 10 - 2009

« La nouvelle est tombée ce soir, c'est officiel, l'épreuve Saint-Gouéno est inscrite au championnat de France de la montagne 2010 ». C'est en ces mots qu'Olivier Henry, le président du CLAP Gouénovais, l'association organisatrice de la course de côte a prévenu la quinzaine de bénévoles réunie autour de lui mercredi 28 octobre.

C'est le président de l'organisation du championnat de France, présent à la fédération française de l'automobile pour établir le calendrier des différentes disciplines du sport automobile, qui a communiqué la bonne nouvelle. La joie était grande et faisait plaisir à voir. « C'est un aboutissement souhaité et espéré par tout le monde. Une juste récompense après deux épreuves inscrites en national et la finale de la coupe de France en 2007. Nous avons fait nos preuves. Ce sont la qualité de l'organisation, de l'accueil, de la sécurité et l'engagement de tous les bénévoles qui ont fait la différence ».

L'épreuve du championnat de France de la montagne aura donc lieu sur le circuit Gouénovais les 5 et 6 juin prochains. Du côté sportif ce sont tous les meilleurs pilotes automobiles de l'hexagone qui seront au rendez-vous. Du côté de l'organisation ce sont 70 personnes engagées dès à présent dans la phase de préparation de l'événement, ce sont 430 bénévoles investis durant les trois jours de fête. Tous sont prêts pour relever le défi.

 


Photos