Régal fait le break


Lionel Régal - Reynard 1KL Nippon -
© O.Desdevises
Une semaine après La Pommeraye, Régal s’est encore imposé en Bretagne malgré un Schatz très accrocheur et repris fermement les rênes du championnat.

Depuis le début de championnat, les jeux se font à l’ultime montée mais à Saint Gouéno une averse de dernière minute vint en décider autrement. En ayant opté pour les bonnes gommes en fin de partie, les protagonistes annonçaient somptueuse la bataille pour la plus haute marche du podium jusqu’à ce qu’une ondée passagère vienne ruiner les espoirs de Schatz. Régal quitte donc la Bretagne avec dans sa besace une quatrième victoire cette saison qui lui permet de prendre ses distances sur son jeune challenger. Après une légère touchette lors de la seconde manche, Petit se ressaisit et conforte sa troisième place bouclant l’habituel trio de tête ; tandis qu’en CN où Castellana traina son balluchon lesté, Frantz était attendu, mais après avoir solutionné ses ennuis de moteur Reynaud se sentit pousser des ailes et vint coiffer sur le fil ses aînés signant ainsi sa première victoire pour ses débuts dans la grosse cylindrée des sport-protos.

Le tour de Werver
Après s’être essayé sur une Porsche d’emprunt le temps de deux courses, Dosières retrouvait sa BMW ST avec laquelle il allait peiner face aux puissantes Porsche de ses adversaires. Si Cosson se montra remarquable lors de la seconde ascension en venant au contact de Werver, ce dernier en remit une couche au final et décrocha son troisième succès de la saison égalisant le nombre de victoires avec Dosières et surtout lui permettant de reprendre la tête de la série B.

Avec une meilleure connaissance de ce tracé breton, Mouche sut tirer profit de cet avantage face à Cat contre qui il se montre de plus en plus incisif au fil des épreuves ; cette nouvelle victoire lui permet de réduire l’écart au championnat à 10 points sur le pilote de l’Ain.

Sans véritable concurrence à la hauteur de leur monture, Millet et Fritsch n’en déméritèrent pas pour autant en venant s’imposer respectivement dans les groupes GT et A.

En régional de l’étape, Le Bihan donna du fil à retordre à Durassier et Nugue pour le gain du F2000, mais ces derniers lancèrent un assaut en fin de journée que ne put contrer le breton ; le pilote du Beaujolais l’emporte donc au finish avec un maigre avantage sur celui de La Rochelle pendant que Santarelli signe le groupe FC après avoir effectué une petite séance de mécanique le privant de sa première montée.

6. Saint Gouëno
6ème manche du championnat de France les 5 et 6 juin 2010 - 40 km de Saint Brieuc (Côtes d’Armor) - Longueur : 3,2 km – Dénivellation : 144 m – Pente moyenne 4,5 % - Classement : à la meilleure des 3 montées - Partants: 72 – Classés: 66 – Conditions: Beau temps – Affluence: 10000 spectateurs environ.

Classements
Série A

1. Régal (Reynard 1 KL nippon) 1’15’’779 – 2. Schatz (Lola T 94/50) à 0’’496 – 3. Petit (Reynard 95 D) à 2’’806 - 4. Reynaud (Norma M 20) à 4’’105 (1er sport protos) - 5. C. Frantz (Osella PA 27) à 4’’842 – 6. A. Thomas (Lola B 99) à 5’’239 – 7. Castellana (Norma M 20) à 5’’288 – 8. Bouche (Reynard 99 L) à 6’’001 – etc.

Série B
1. Werver (Porsche 997 cup) 1’30’’366 (1er GTTS) – 2. Cosson (Porsche 996 cup) à 1’’104 – 3. Dosières (BMW 320 ST) à 3’’080 – 4. Roussel (Opel silhouette) à 3’’840 – 5. Mouche (BMW M3) à 5’’238 (1er Gr N) – 6. Fritsch (306 kit car) à 6’’607 (1er Gr. A) – 7. Cat (BMW M3) à 6’’079 – 8. Santarelli (Porsche RSR) à 7’’270 (1er Gr. FC) – 9. Millet (Porsche 996 GT3) à 7’’029 (1er GT) – etc.

Championnat A
1. Régal 216 pts – 2. Schatz 196 – 3. Petit 176 – 4. C. Frantz 173 – 5. Castellana 164 – 6. Reynaud 134 – 7. A. Thomas 128 – 8. Bouche 107 – 9. Baudin 102 - 10. Bassora 72 - etc.

Championnat B
1. Werver 206 pts - 2. Dosières 198 - 3. Cosson 184 - 4. Fritsch 179 - 5. Cat 169 - 6. Mouche 159 - 7. Nugue 118 - 8. Millet 115 - 9. Vuillaume 102 - 10. Prat 195 - etc.


Communiqué de presse FFSA

Photos