Essais

40 Ans et l’avenir devant soi

A l’occasion du 40ème anniversaire de l’épreuve bretonne le petit village breton a mis les petits plats dans les grands. Le meeting automobile concocté par l’écurie du Mené et le clap gouénovais fort de son dynamisme fait s’enchainer sur la piste une épreuve de régularité historique, un master réservé aux pilotes britanniques et deux compétition FFSA (une épreuve régionale et une épreuve nationale). Ajoutons à cela des démonstrations de drift et de moto pour conclure sur un spectacle décidément sans temps mort.
Coté sport à l’issue des essais on notera la domination de Lionel Régal, le champion de France, dans l’épreuve nationale et de Patrick Pied dans la compétition régionale. Sur la piste, la sensation est également, venue de l’irlandais Simon McKinley inscrit dans le master GB auteur d’un temps canon dans un style généreux qui a enchanté le public.

Course 1

McKinley, Pied and Régal


L’irlandais Simon McKinley continue d’animer la piste gouénovaise.Le sympathique pilote dublinois fait découvrir au public français l’étendue de son talent de passage au fer a cheval tout en glisse accompagnée d’un salut à l’adresse de ses fans qui n’à pas laissé indifférent les observateurs. Quand on ajoute, qu’il franchira la ligne d’arrivée avec un temps de 1’29’’ … on ne peut que rester admiratif devant ce pilote engagé en Master GB.
Promenade se santé pour Patrick Pied qui n’a pas à forcer son talent pour se positionner en tête de l’épreuve régionale devant Adrien Hervouet et le surprenant Frederic Sebirre leader du Groupe F.
Réponse française à l’attaque irlandaise. Lionel Régal solide leader du classement e l’épreuve nationale impose son statut de champion de France sur la piste. Le plus rapide face aux chronos, Lionel Régal devance Fabien Frantz (1er Groupe C) et Michel Baud. Du côté des groupes, Matthieu Nouet se place en leader du groupe F, de même que Cédric Le Bihan en Groupe N et l’étonnant Samuel Durassier qui réalise l’exploit de cette 1ère ascension en Groupe A en devançant Jean Yves Roussel et son Opel Astra Silhouette.

Course 2

Ambiances Celtes


Foule Nombreuse, galette saucisse, drapeau saluent le passage des différentes catégories réunies au cours de ce meeting. Simon McKinley continue son festival, style généreux et pilotage de haut niveau pour ce pilote irlandais qui mène les débats du Master GB avec son chrono de 1’26’’243. Il devance Amy Len qui après deux victoires successives à la Pommeraye et Hébécrevon semble résigné au rôle de dauphin. Sur le podium, la féminine Enda Byrne réalise une performance laissant songeur bon nombre de représentant de la gente masculine.
Toujours bon pied … bon œil, le pilote de Loire Atlantique enfonce le clou en renforçant sa position de leader. Adrien Hervouet maintien le cap en conservant la deuxième place sur le podium en devançant Jean Christophe Henry.
Sur le 3200m du parcours réservé à l’épreuve nationale, Lionel Régal poursuit son récital de chef d’orchestre du championnat de France donne le ton et inscrit un excellent chrono de 1’22 sur la feuille de partition. Fabien Frantz profite du grip revenu et revient en seconde position devant son frère Cyrille.

Course 3

Conclusion en beauté


Spectacle à tous les étages sur la piste. Le drifteur Suisse, Steve Rinsoz à enchanté un public connaisseur qui a suivi avec intérêt les joutes sportives en Master GB, dans l’épreuve régionale et dans sa doublure nationale.
Si le leader de la course reste l’Irlandais Simon McKinley les dernières marches du podium ont été disputées. Au prix d’un bel effort final, Enda Byrne récolte une excellente 2nde place alors que Jason Mourant, au volant de l’OMS réalise la 3ème performance des pilotes d’outres Manche. A noter le plus rapide des voitures fermées, Darren Warwick se place à la 16ème position du classement général.
Statu quo dans l’épreuve régionale. Deuxième victoire consécutive en quatre jours pour Patrick Pied après sa victoire à Gavray. Derrière Adrien Hervouet et Jean Christophe Henry complète dans cet ordre le podium. Frédéric Sébire préserve sa 1ère place en groupe F, pendant que Philippe le Peillet remporte le groupe A et Jean Luc Belnard le groupe C. Final à suspense en groupe N ou les petit cubes de Sylvain Alonore et François Dieulangard ont animé la piste à l’avantage final du dernier nommé.
Conclusion victorieuse pour Lionel Régal qui y ajoute le panache en descendant sous la barre des 1’20’’ avec dans l’ordre pour compléter le podium Fabien et Cyrille Frantz. Le classement final fleure bon le championnat de France. Un championnat attendu et espéré par toute la région Bretagne dès 2010. Du côté des autres catégories victoire de Cédric Le Bihan en groupe N, de Stéphane Le Bihan en groupe F et de Jean Yves Roussel en groupe A.

Photos